Cap-Vert : Santo Antao #1


Départ du port de Sao Vicente le 1er février pour arriver à Porto Novo à Santo Antao quelques heures plus tard.

Nous avons enfin pu retirer de l’argent : c’est lundi !!

En descendant du bateau, de nombreux pick-up attendaient d’être chargés pour rapporter multitude de fruits et légumes sur Sao Vicente et comme nous sommes maudits pour le début de ce voyage, voila qu’il se met à pleuvoir et pas des petites gouttes mignonnettes : le déluge !!

Pour éviter la cohue et les nombreuses sollicitations, nous décidons de laisser passer le flot des touristes et d’aller nous ravitailler : sandwich d’accras de morue, margarine hummmm la régalade !!

Nous retournons au port pour trouver un colectivo qui pourrait nous emmener à Cha do Morte où nous attend notre première rando et notre première famille. Sauf qu’à vouloir laisser passer le flot et bien il n’y a plus personne… Nous demandons d’abord à un alluger (taxi privé) qui propose de nous y emmener pour 2000 escudos soit 20€… No way. On lui dit que c’est trop cher et il dit ok pas de soucis je me charge de vous trouver un colectivo (mini bus collectif). Notre gentil alluger se met alors en 4 sous la flotte pour nous dénicher notre chauffeur alors qu’il nous abrite gentiment dans son taxi… alors là je n’en reviens pas : la gentillesse à l’état pur.

A cet instant je me dis que je vais aimer ce pays !

L’aventure continue. Alors que nous sommes installés dans le colectivo, notre conducteur le 2e homme gentil de notre voyage, prend une dame sur le chemin, la dépose au supermarché, attend (avec nous à l’arrière) qu’elle fasse ses courses pour repartir, récupère des commissions certainement pour des gens que nous croiserons plus tard… Nous lui demandons si nous pouvons faire une halte chez nos hôtes Lizy et Yé juste pour poser nos sacs et puis repartir pour le début de notre rando : aucun soucis… J’hallucine je suis au pays de la gentillesse ouiiiii ! J’aime la simplicité et la générosité des capverdiens.

 

Rando N°1 : Le col de Forquinha

Marche plutôt facile avec un seul point de difficulté lorsqu’il s’agit de grimper pour rejoindre le col de Forquinha (1040m). Mais l’effort en vaut la peine la vue est à couper le souffle. Le vallon est entouré de lames de basalte (Dykes) et la vue s’ouvre sur la vallée de Ribeira Das Patas. Wahou ! Le chemin zig zag et nous conduit au travers de cultures en terrasses, bananiers, tomates, haricots, cannes, patates. Le sentier pavé nous fait même traverser le lit d’un canyon. Au bout d’environ 3h de marche nous voila de retour au petit village où nous avions laissé nos sacs.

 

        

 

Nous sommes réveillés le lendemain par le chant des coq. En ouvrant les volets à 7h nous découvrons un ciel bleu éclairé par un soleil naissant et une vue magnifique sur les montagnes.

Après un ptit-dej copieux chez Lizy, nous avons (encore) loupé les colectivo. Un chauffeur privé demande à ses clients français si il peut nous déposer à Porto Novo. Allez encore un bon plan !! Nous les quittons et sommes rattrapés quelques mètres après par Antonio Beleza (spéciale dédicace) qui nous emmènera chez Corcino (prononcer Courcine) à Ribeira Grande.

La vallée est grandiose ! Décidément ce voyage ne fait que de me surprendre.

Nous allons faire un tour dans un village pas très loin : Ponta do sol : marche le long de l’ancien aéroport inutilisé depuis 2012. Flo se baigne dans une mini crique et comme notre journée n’était pas assez remplie…

 

Rando N°2 : le sentier côtier jusqu’à Fontainhas.

Il n’y a aucune grande difficulté, il suffit de suivre le chemin pavé qui longe la côte et surplombe l’océan. Fontainhas est un joli village coloré accroché à flanc de montagne. Nous nous arrêtons dans le seul bar du village pour manger un plat de pois chiche, poisson, riz et chorizo : simple mais excellent. Nous rebrousserons chemin après être arrivés à un pic où nous croisons des écolières qui nous demandent quelques sous pour qu’elles puissent avoir un bus qui les emmène à l’école. Elles font, elles, ce trajet tous les matins : seulement 2h30 de marche aller… incroyable ! Sur le retour un couple de chiens se joint à nous.

 

   

   

 

Nous retournons nous baigner dans la mini crique où nous n’avions pas vu à l’aller un bassin naturel à marée basse. Trop bien ! L’eau y est chaude et c’est assez profond pour y faire trempette.

Retour chez Corcino où un repas chaud nous attend : c’est bien les vacances !

 

 

 

YOU MIGHT ALSO LIKE

Une parenthèse enchantée
March 04, 2019
Pattern et Linogravure avec L’Atelier ambulant
March 01, 2019
Super adresses Veggie à Barcelone !!
July 22, 2018
Tanzanie #4 : Suite du weekend dans le NgoronGoro
July 08, 2018
Tanzanie #3 : Un weekend safari : détente et découverte au coeur des parcs
May 06, 2018
Tanzanie #2 : Alors alors ?
April 08, 2018
Tanzanie #1 : Pensées et confidences
January 17, 2018
Inspi Pics #Janvier 2018 – la ville
January 09, 2018
Un dimanche dans le village de Charonne avec Greeters
September 26, 2017

Laissez-moi un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire